Actus platiniVSblatter

Publié le 1 janvier, 2016 | par Admin

0

Blatter vs. Platini: coup de sifflet de la part de la FIFA ?

C’est un véritable cataclysme dans l’histoire du football mondial. Le président démissionnaire de la plus grande institution footballistique mondiale (la FIFA), Sepp Blatter, et l’actuel président de la plus grande institution footballistique européenne (l’UEFA), Michel Platini, ont été suspendus de toute activité liée au football pour une durée de huit ans.

Des agissements douteux de la part des présidents

Voici les faits : lors de l’année 2011, le président de la FIFA Sepp Blatter effectue un versement d’une somme exceptionnelle de 1,8 millions d’euros à l’attention de Platini pour une mission de conseil ayant été effectuée entre 1999 et 2001. Seul problème, aucun contrat n’a été rédigé, et cela prend donc la forme d’un pot-de-vin. Mais ce n’est pas tout, les deux hommes sont également accusés d’abus de pouvoir, de gestion déloyale, de conflit d’intérêt et de corruption. Si la corruption n’a pas été prouvée lors du jugement face à la commission d’éthique, il n’en reste pas moins que de lourdes amendes ont été attribué à Sepp Blatter (46 295 euros) et Michel Platini (74 000 euros).

Des carrières plus que compromises

Il va être désormais très difficile pour les deux hommes de rebondir après ce jugement. En effet, même si un recours face à la FIFA peut être demandé, il sera techniquement impossible pour Michel Platini de se présenter à la succession de Sepp Blatter au poste de président de la FIFA qu’il convoitait depuis bien longtemps. Concernant Blatter, âgé aujourd’hui de 79 ans et démissionnaire du poste de président de la FIFA, cela semble être la fin. En effet, même si un recours est possible, il est difficile d’imaginer un possible retour de Sepp Blatter dans le milieu du football après les multiples scandales dont il a fait partie.

Ainsi, le football européen et mondial vit actuellement une véritable crise avec de nombreuses arrestations effectuées cette année, et des accusations de plusieurs centaines de millions d’euros de pots-de-vin attribués depuis le début des années 1990. La fin des candidatures concernant la présidence de la FIFA est fixée au 26 janvier et paraît inabordable pour Michel Platini. Affaire à suivre…


A propos de l'auteur



Retour en haut ↑